Le ruissellement concentré sur WALONMAP

Axe de concentration du ruissellementQuelles informations prendre en compte dans les permis d’urbanisme ?

Sur le Géoportail de Wallonie (http://geoportail.wallonie.be/walonmap/), on trouve actuellement deux cartes des axes de ruissellement concentré : ERRUISSOL et LIDAXES. Les deux informations sont pertinentes pour décider s’il y a lieu de demander l’avis de la Cellule GISER (SPW-DGO3-Département ruralité et cours d’eau).
Pour rappel, les axes de concentration du ruissellement de LIDAXES et d’ERRUISSOL sont représentés en 3 classes selon la taille du bassin versant situé à l’amont de l’axe (le bassin versant est la surface qui récolte les eaux de pluie qui ruissellent vers l’axe).

Pourquoi deux couches d’informations différentes ?

Les données ERRUISSOL ont été établies sur base d’un traitement numérique du relief de la Wallonie avec une résolution horizontale de 10×10 m, tandis que LIDAXES est généré sur base de données de données d’altitude plus récente avec une résolution de 1×1 m. C’est la raison pour laquelle les axes sont encore affichés au 1:1000e contrairement à erruissol qui se limite au 1:5000e.
Cette actualisation et cette précision rendent la donnée LIDAXES en général plus représentative de la situation sur site mais ERRUISSOL reste valable dans certains cas. En effet, la précision de LIDAXES identifie la moindre petite irrégularité du terrain comme chemin possible du ruissellement. Ces chemins peuvent effectivement contenir le ruissellement lors des évènements pluvieux normaux (peu intenses). Mais pour les évènements pluvieux plus intenses (causant les dégâts catastrophiques tristement connus envers les habitations), la situation topographique générale à plus large échelle telle que présentée par erruissol représente généralement mieux l’écoulement réel. C’est la raison pour laquelle les deux données restent disponibles sur le portail walonmap.

Quelle évolution ?

Aujourd’hui, ces deux outils sont utilisés de manière conjointe dans les analyses GISER. Un nouveau projet est en court afin de générer une seule carte regroupant les deux informations. Elle sera diffusée en 2019. En phase avec l’acquisition de nouvelles connaissances et l’évolution des technologies, le Service Public de Wallonie continuera à actualiser et à affiner les informations cartographiques mise à disposition du public et de l’administration via Walonmap.

Les commentaires sont fermés.