Recommandations aux communes rurales en cas d’alerte « orages et inondations par ruissellement »

Mis en avant

Dans le contexte des orages et des inondations que risque de connaître notre région à cette époque de l’année, voici huit recommandations visant à limiter les dégâts, à l’attention des communes rurales, émises par  la Cellule GISER du Service Public de Wallonie.

1.       Identifier les zones sensibles

2.       Avoir une réserve de matériel

3.       Retirer les objets mobiles sur l’axe de ruissellement

4.       Retenir la terre sur les champs

5.       Dévier et diriger les flux

6.       Bloquer les embâcles dans les voies d’évacuation de l’eau

7.       Ralentir la vitesse de l’eau dans les fossés

8.       Favoriser l’évacuation des eaux

Texte complet et photos à télécharger ici.

Signaler une zone inondée ou des coulées de boue :  gtinondations@spw.wallonie.be et erosion@spw.wallonie.be

Portail inondations de la Wallonie : http://environnement.wallonie.be/inondations/

Miscanthus et coulées de boue : la solution ?

Comment stopper une coulée de boue ?L’actualité met régulièrement en avant le miscanthus pour lutter efficacement contre les coulées d’eau boueuse. Quelle est la position de la Cellule GISER face à cette proposition de solution ?
GISER attire l’attention sur le fait que les capacités du miscanthus à retenir efficacement des sédiments érodés sur les versants sont encore trop peu documentées. Les études réalisées sous nos conditions de sol et de climat sont très éparses et souvent purement qualitatives.  Le potentiel anti-érosif du miscanthus doit donc faire l’objet de suivis et de quantifications avant d’être intégré comme recommandation dans un plan de lutte contre l’érosion. Un autre aspect, en admettant que cette technique s’avère efficace, est que le couvert ne serait apte à retenir des sédiments qu’après 2 à 3 ans de croissance. Cela impose donc d’installer un dispositif de protection complémentaire pendant les premières années, comme par exemple un barrage végétal filtrant (aussi appelé fascine).
En outre, cette culture pose d’autres questions en dehors du champ d’expertise de GISER. L’itinéraire cultural usuel fait appel à l’usage d’herbicides durant les 2 premières années de culture et pour la destruction éventuelle : l’impact sur la qualité de l’eau n’est encore que très partiellement évalué (voir à ce sujet Enloe & Loewenstein (2015)  intitulé « Eradication and control of bioenergy feedstock »).
En conclusion, nous appelons à rester prudent lors de l’utilisation de la culture du miscanthus comme moyen de lutte contre les coulées de boue tant que les effets de la technique, et ses impacts connexes, ne sont pas chiffrés objectivement. Rappelons également que toute solution agronomique durable au coulées de boue repose avant tout sur une gestion raisonnée de la distribution et de la taille des parcelles, le choix d’itinéraires culturaux avec une grande proportion de sols couverts, et la conservation du sol (maintien du taux de matière organique et réduction du travail du sol).

Visite d’aménagements à Ohey, le 25/3

P1010805A l’occasion des Journées wallonnes de l’Eau, la commune d’Ohey organise une visite de ses aménagements de lutte contre les inondations boueuses. Réservation obligatoire ! Infos : Ohey, service du développement territorial  085/82.44.69

Simulateur de coulées de boue

Coulée_boue_simulateurTests en cours cet automne et cet hiver : simulation de coulées de boue sur différents systèmes de freinage de l’eau, avec charge en sédiments variable. Les résultats seront communiqués de manière à mettre en avant le rapport coût/bénéfice des différents systèmes. Contact : Aurore Degré (ULg – Gembloux ABT)

Formation Permis d’urbanisme et ruissellement agricole

SAMSUNGFormation à l’attention du personnel communal en charge des avis et autorisations : nouvelles procédures pour intégrer le risque d’inondation par ruissellement d’origine agricole dans les permis d’urbanisme. Durée : une demi-journée, dans les services extérieurs du SPW – Direction du Développement rural. Informations ICI, et la carte des Services extérieurs de la DDR.

Fascine doublée d’une haie

Fascine haie à ThuinPremières installations de fascines doublées d’une haie à Thuin en octobre 2014, et à Chaumont-Gistoux en novembre. Une manière de « concevoir pour durer », avec en prime une action efficace en faveur de la biodiversité. La lutte contre l’érosion en Wallonie, ça bouge !

Journée d’étude 6 mars 2015

Erosion des sols en culture de pommes de terre

Merci aux 265 participants qui ont fait de cette journée un moment d’échange d’expériences très enrichissant !

A l’occasion de la clôture de la convention-cadre GISER et dans le cadre de l’Année internationale des Sols, la Cellule GISER vous invite à participer à sa 4e journée d’étude sur la gestion du risque d’inondation par ruissellement et la lutte contre les coulées de boues.
Quand : vendredi 6 mars 2015, de 9 à 16h.
Où : à Louvain-la-Neuve, sur le campus universitaire.
Comment : des conférences, des échanges, des posters, qui présenteront la synthèse de 4 années de recherche et d’action de terrain et les perspectives pour les années à venir. Programme à télécharger.

Participation gratuite. Inscription obligatoire en suivant ce lien.

Foire de Libramont

LibramontDu 25 au 28 juillet, nous vous donnons rendez-vous à la Foire agricole de Libramont. Notre stand est dans le Village de l’Agriculture, et vous nous retrouverez aussi au stand AgrEau.

Encodages PGRI

Pour les administrations communales : téléchargez  l’outil et le mode d’emploi pour l’encodage des fiches-projets PGRI. Date limite d’introduction et de validation des fiches : 31 août 2014. Plus d’infos sur le portail environnement.wallonie.be/inondations.
Nous assurons une permanence téléphonique ce jeudi 24/7 au 081 336 471, et nous répondrons aussi à toutes vos question durant la Foire de Libramont (rdv sur notre stand ou au stand du SPW).